concept clean beauty

Qu’est ce que la Clean Beauty ?

Sur le marché du cosmétique, une nouvelle tendance fait des vagues depuis quelques années : la clean beauty. Ce concept, né d’un désir des consommateurs de favoriser les produits naturels, éthiques et bio, pousse un nombre croissant de marques à se réinventer. Quelle est la définition de la clean beauty et quelles valeurs défend-elle ? Et comment reconnaître un produit avec une bonne composition ? On décrypte ensemble ce mouvement en plein essor.

La clean beauty, c’est quoi ?

S’il est difficile de lui donner une définition exacte, la clean beauty (littéralement “beauté propre” en français) désigne une nouvelle tendance qui favorise l'utilisation de soins naturels, à la composition saine. Ce n’est donc ni une norme, ni un label, mais plutôt un mode de consommation plus réfléchi.

Adieu aux formules complexes et aux substances synthétiques que l’on trouve dans les cosmétiques conventionnels. Le concept de la clean beauty fait la part belle aux produits de beauté et d'hygiène bio et d’origine végétale, conçus avec des ingrédients sourcés naturellement.

D’où vient le concept de la clean beauty ?

Plusieurs raisons expliquent le fort engouement autour de ce mouvement. Déjà, les enjeux du développement durable prennent une place de plus en plus importante dans la société. Cela encourage les consommateurs à une démarche plus “green”, portée par des produits respectueux de l'environnement. Tandis que le greenwashing (marketing promouvant un positionnement faussement écologique) est pointé du doigt, ces derniers exigent une transparence totale de la part des marques.

Vient ensuite la méfiance envers des composants jugés nocifs pour la santé et le corps. Parabens, sulfates, silicones… ces termes autrefois inconnus sont aujourd’hui traqués sur les étiquettes. Au-delà de leurs rôles de conservateurs et d’émulsifiants, ils sont en réalité très irritants pour la peau et allergènes. Pire encore, certains composants ont été classés cancérigènes ou comme perturbateurs endocriniens, des substances bouleversant la production des hormones.

produit cosmetique naturel

produits cosmétiques naturels

Les valeurs de la clean beauty

Au cœur du concept de la clean beauty, se nichent trois grandes valeurs : transparence, origine naturelle et éco-responsabilité.

De la transparence sur la composition

Tout d’abord, qui dit beauté propre dit une plus grande transparence sur la composition des produits. Dans le domaine du cosmétique, la loi régule l’affichage des ingrédients sur les emballages à travers la liste INCI. Celle-ci les inventorie par ordre décroissant, du plus concentré au moins concentré. À savoir que le marché français, l’un des plus stricts au monde, a déjà interdit l’usage de plus de 1300 composants.

Les mentions trop vagues et prêtant à confusion, telles que “hypoallergénique”, sont aussi bannies des packagings de cosmétique. Idem pour les marques se vantant d’être “sans produits chimiques”, des formules un peu trop passe-partout et trompeuses.

Des ingrédients bio et d’origine naturelle

La provenance des composants joue également un rôle central. Huiles végétales, huiles essentielles, poudres et extraits de plantes, argiles naturelles… Les consommateurs souhaitent que les marques reviennent à des soins bruts et 100% naturels, sans formules et actifs superflus.

Plus respectueux de la peau, de l'environnement, plus durables et plus économiques, les cosmétiques dérivés de la nature n’ont que des avantages. Idéalement, le bio, qui garantit un traitement sans OGM, sans herbicides et autres pesticides néfastes pour la santé, est à privilégier.

Une démarche éco-responsable et éthique

Pour finir, le concept de clean beauty va encore plus loin et tend vers une démarche à la fois verte et éthique. Ainsi, une marque doit maintenant prouver son engagement vis-à-vis du développement durable en utilisant des packagings éco-friendly.

On met en avant les matières biodégradables, recyclables et recyclées, à faible empreinte carbone. Les ingrédients doivent être issus de cultures responsables, n’exploitant ni les travailleurs ni les ressources naturelles. De même, de plus en plus de produits de beauté et de maquillage, du vernis à ongles aux rouge à lèvres, sont vegan et non testés sur les animaux.

clean beauty sephora

Sephora se met au clean beauty

Comment savoir si la composition d'un produit de beauté est bonne ?

Pour reconnaître un produit de beauté clean, il est important d’apprendre à lire les étiquettes, soit la fameuse liste INCI. Voici donc quelques règles de base à suivre pour bien déchiffrer une étiquette :

  • Repérer les composants toxiques : sulfates (sodium laureth sulfate, ammonium lauryl sulfate…) silicones (dimethicone, cyclohexasiloxane), parabènes (methylparaben, ethylparaben…), éthers de glycol (phénoxytol, phénoxyéthanol)…
  • Fuir les sigles : en règle générale, ils cachent une substance synthétique qui peut être dangereuse (BHA, BHT, PEG, PPG, SLS…).
  • Rechercher les noms en latin, qui indiquent souvent que les produits sont d’origine naturelle : aloe barbadensis (aloe vera), lavandula angustifolia (lavande), persea gratissima (huile d’avocat)…
  • Regarder l’ordre d’apparition : comme dit plus haut, les composants présents en très grande quantité viennent en premier. Si vous remarquez certains ingrédients nocifs au tout début, c’est donc mauvais signe.
  • S’aider de sites de référence : comme l’Observatoire des Cosmétiques et La Vérité sur les Cosmétiques. Ces bases de données répertorient des milliers de marques, d’analyses, d’explications et de tests pour vous aider à démêler les bons produits des mauvais.

Quelle application pour connaître la composition des produits ?

Pour aller plus vite, on trouve également des applications beauté permettant de décrypter la composition des produits cosmétiques et de vérifier leur traçabilité. Il en existe à ce jour de nombreuses, parmi lesquelles Yuka, Inci Beauty, Skin Deep, ou encore Think Dirty.

Comment fonctionnent-elles ? Si l’on prend l’exemple de Yuka, il suffit de scanner le code-barre du produit. L’application affiche alors un score et un code couleur du vert au rouge, attribué selon un système de notation qui évalue le niveau de risques sur la santé.

En fonction des applications, on peut en outre avoir accès à toutes sortes d’informations, comme le taux de toxicité ou un glossaire des ingrédients controversés et interdits.

Le mot de la fin

Le concept de clean beauty n’en est donc qu’à ses débuts et se trouve en bonne voie pour prendre encore davantage d’ampleur dans les années à venir. Les marques devront s’adapter aux avis des consommateurs, qui aspirent à une beauté plus naturelle, bio, minimaliste et engagée, sans produits nocifs. Et lorsqu’on connaît les incroyables propriétés de Dame Nature pour la peau et les cheveux, il serait dommage de s’en priver !

Posted in Beauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.